Comment devenir avocat ?

Notre cabinet » Comment devenir avocat ?

«Si le métier commence avec la défense de l’infortune, il se poursuit avec le conseil de la fortune … », disait l’avocat Georges Izard.

L’avocat en France aujourd’hui exerce principalement deux types d’activité : le conseil juridique et la négociation, d’une part, et la défense contentieuse, d’autre part.

Personne entrain de se faire vacciner pour rentrer dans son entreprise

Quel est le rôle d’un avocat ?

L’avocat conseille. Il rédige des consultations répondant aux questions juridiques que lui adressent ses clients, entreprises ou particuliers, dans des opérations courantes : divorce, acquisition d’un appartement, reprise d’une société.

Il établit des actes: statuts de société, contrats commerciaux, contrats de travail, conditions générales de vente. Par l’acte d’avocat, il peut contresigner certains actes sous seing privé tels que des reconnaissances de dette, des baux d’habitation ou commercial ou des pactes d’associés. Dans l’hypothèse d’un litige, il peut négocier la solution la plus favorable aux intérêts de son client. li peut également assurer une mission de médiation et rédiger un accord amiable – on appelle cela une «transaction»-, car, comme le dit un proverbe,« Le bon procès est celui qui n’arrive jamais» ..

L’avocat défend. Telle est la racine latine du mot : « au secours » ou« parler pour … ». Dans l’hypothèse d’une procédure devant une juridiction civile, commerciale, pénale ou administrative, l’avocat représente et défend les intérêts de ses clients, en demande ou en défense. Il élabore la stratégie contentieuse avec son client, prépare ses écritures et plaide à l’audience … en veillant à ce que sa plaidoirie soit, comme on le dit avec beaucoup de délicatesse, « semblable à une robe de femme»: suffisamment longue pour couvrir l’essentiel, suffisamment courte pour être suivie !

Depuis une réforme récente, l’avocat peut également exercer les missions de mandataire en transactions immobilières et d’agent sportif.

Quelles doivent être les qualités d’un avocat ? Si, pour Coluche, « Il y a deux sortes d’avocats : ceux qui connaissent bien la loi et ceux qui connaissent bien le juge .. », il est d’abord conseillé à l’avocat de connaître … le droit!

Outre les qualités traditionnelles du juriste, quelles doivent être les qualités de l’avocat ? Il doit d’abord s’intéresser à l’humanité … S’adressant à des avocats, d’Aguesseau disait : « Vous qui avez l’avantage d’exercer une profession si glorieuse, d’être placé entre le tumulte des passions humaines et le trône de la Justice ! • Ensuite, il doit être capable de rendre simple- et clair pour le non­juriste- ce qui est compliqué. Il doit également, surtout en matière contentieuse, être capable, comme le dit Fitzgerald,« de se fixer sur deux idées contradictoires sans pour autant perdre la possibilité de fonctionner» ..

L’avocat est un messager, et il l’est doublement : il est le messager du justiciable auprès de la justice, et le message de la justice auprès du justiciable. ll l’est lorsqu’il est la parole de son client, lorsqu’il lui« prête» des mots pour donner au juge les éléments permettant de comprendre les faits, et il l’est dans l’hypothèse où, n’étant pas parvenu à emporter la conviction du juge, il rend intelligibles, pour les justiciables, les oracles de la justice. ll est alors l’intercesseur entre le juge et celui qui est jugé.

Il est vrai que les prestations d’un avocat sont assez onéreuses, mais, comme le disait Démosthène, « Regardez comme quelque chose d’onéreux, non ce qu’il vous en coûte pour vous défendre, mais ce qu’il vous en coûtera pour ne pas vous être défendus … ».

Comment devenir avocat ?

Pour devenir avocat, il faut passer avec succès un examen d’accès dans un centre régional de formation professionnelle d’avocats (CRFPA) organisé par les instituts d’études judiciaires des universités. Cet examen se compose d’épreuves écrites d’admissibilité et d’épreuves orales d’admission. Il y a aujourd’hui 15 CRFPA, ou« écoles d’avocats», en France.

Un master 1 ou une maîtrise de droit est nécessaire pour être admis dans un CRFPA.

À l’issue de la scolarité au sein du centre régional de formation, d’une durée de dix-huit mois, qui comprend des périodes de cours et des périodes de stage, l’élève-avocat doit se soumettre à des épreuves professionnelles : déontologie, rédaction d’actes, plaidoirie, structures d’exercice, anglais, notamment. S’il les passe avec succès, il obtient le certificat d’aptitude à la profession d’avocat (Capa). Il peut ensuite demander son inscription au sein de l’un des 161 barreaux de France, prêter serment et exercer la profession d’avocat. Il existe un barreau auprès de chaque tribunal de grande instance (TGI). Dans chaque barreau, le Conseil de l’ordre est l’organe délibérant, législatif et disciplinaire. Il est présidé par le bâtonnier.

La France comptait environ 56 000 avocats en 2013.

Pour plus d’informations sur le métier d’avocat : Conseil national des barreaux (CNB) – cnb.avocat.fr